L’Encyclopédie/1re édition/GLOSSOCOME

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

GLOSSOCOME, s. m. γλωσσόκομον, instrument de Chirurgie dont on se servoit autrefois pour réduire les fractures & les luxations des cuisses & des jambes, pour faire en même tems l’extension & la contre-extension. Voyez Fracture & Luxation.

Ce mot est grec, & vient de γλῶσσα, langue, & de κομεῖν, avoir soin ; les anciens donnoient ce nom à un petit coffre dans lequel ils mettoient les langues des hautbois pour les conserver.

Cette machine consiste en un coffre où l’on étend la jambe ou la cuisse, au bas duquel il y a un tour, & à côté vers le haut deux poulies, une de chaque côté : on attache des courroies à plusieurs chefs au-dessus, & au-dessous de l’endroit où est la fracture, les courroies d’en bas sont attachées à l’essieu dont elles sont près ; celles d’en-haut après avoir passé par les poulies reviennent à l’essieu auquel elles sont aussi attachées ; de sorte que par le même mouvement en faisant agir le tour, on tiroit en-haut la partie de la jambe avec la cuisse qui est au-dessus de la fracture, & en-bas la partie qui est au-dessous. Voyez la figure dans Ambroise Paré. (Y)

Glossocome. terme de Méchanique, est un mot que Heron donne à une machine composée de plusieurs roües dentées, garnies de leurs pignons, qui sert à élever de grands fardeaux. Dictionnaire de Trévoux & Chambers.