L’Encyclopédie/1re édition/GNAPHALIUM

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

GNAPHALIUM, s. m. patte de lion ; (Jardinage.) il y en a de trois sortes, gnaphalium maritimum, gnaphalium filago, & gnaphalium alpinum ou teontopodium, en françois patte de lion ; nous ne décrirons ici que le dernier, on le trouve sur les Alpes ; ses feuilles sont oblongues & cotoneuses ; sa tige a quatre pouces de haut, portant à son sommet plusieurs fleurs blanches & jaunes disposées en roses, d’où sortent quelques fruits blancs qui renferment des graines menues & aigrelettes : on le cultive dans les jardins d’Angleterre.

Gnaphalium, (Mat. medic.) Comme on employe en Medecine sous le même nom de gnaphalium deux plantes de différent genre, savoir le pié de chat, & l’herbe à coton, voyez les Herbes à coton, & Pied de chat. (D. J.)