L’Encyclopédie/1re édition/GUERPIR

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  GUERLIN
GUERRE  ►

GUERPIR, v. act. (Jurisp.) se disoit anciennement pour ensaisiner, transférer, mettre en possession, du mot allemand verp ou guerp, qui signifie possession ou l’héritage dont on est vêtu, & ensaisiner : de-là on a fait déguerpir, qui est opposé à guerpir, pour dire quitter la possession d’un héritage. Dans la suite on a quelquefois dit guerpir pour déguerpir ; comme guerpir l’hommage du roi, dans la chronique de Flandre, chap. xcviij. c’est refutare feudum regium. Voyez Loyseau, traité du déguerpissement, liv, I. chap. ij. n. 4. & Déguerpissement. (A)