L’Encyclopédie/1re édition/HÉTEROSCIENS

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Briasson, David l’aîné, Le Breton, Durand (Tome 8p. 191).

HÉTEROSCIENS, s. m. pl. (Géog.) les géographes grecs, qui partageoient la terre selon le cours de l’ombre du soleil en plein midi, nommoient ainsi les habitans des deux zones tempérées, dont les uns ont leur ombre au nord, & les autres au midi.

Les Hétérosciens, dit Ozanam, sont les habitans des zones tempérées, parce que leurs ombres méridiennes tendent toujours vers une même partie du monde ; savoir, vers le septentrion à ceux qui sont sous la zone tempérée septentrionale comme nous ; & vers le midi, à ceux qui demeurent entre le Tropique du Capricorne & le cercle polaire antarctique : ainsi les Hétérosciens de notre côté, c’est-à-dire en-deçà du Tropique du Cancer, lorsqu’ils se tournent vers le soleil à midi, ont l’orient à gauche & l’occident à droite ; au contraire les Hétérosciens de l’autre côté, c’est-à-dire au-delà du Tropique du Capricorne, lorsqu’ils se tournent vers le soleil à midi, ont l’occident à leur gauche & l’orient à leur droite ; c’est de cette opposition d’ombres que leur vient le nom d’Hétérosciens. (D. J.)