L’Encyclopédie/1re édition/HÉTEROGENE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Briasson, David l’aîné, Le Breton, Durand (Tome 8p. 190-191).

HÉTEROGENE, adj. en Grammaire, on appelle ainsi les noms qui sont d’un genre au singulier, & d’un autre au pluriel. R R. ἕτερος, autre, & γένος, genre. Voyez Genre, n°. v.

Quoiqu’on ne trouve dans cet article que des exemples latins, il ne faut pas croire que le terme & le fait qu’il désigne soient exclusivement propres à la langue latine. On trouve plusieurs noms hétérogenes dans la langue grecque ; ὁ ἐρετμὸς, remus ; τὰ ἐρετμά, remi ; ὁ κύκλος, circulus ; οἱ κύκλοι & τὰ κύκλα, circuli, &c. Voyez le ch. viij. liv. II. de la méthode grecque de P. R.

Notre langue elle-même n’est pas sans exemple de cette espece : délice au singulier est du genre masculin ; quel délice, c’est un grand délice : le même nom est du genre féminin au pluriel, des délices infinies.

La langue italienne a aussi plusieurs noms hétérogenes qui, masculins & terminés en o au singulier, sont féminins & terminés en a au pluriel : il braccio, le bras ; le braccia, les bras ; l’osso, l’os ; le ossa, les os ; il riso, le ris ; le risa, les ris ; l’uovo, l’œuf ; le uova, les œufs, &c. Voyez le Maître italien de Veneroni, traité des neuf parties d’oraison, ch. ij. des noms en o, & la Méthode italienne de P. R. part. I. ch. v. regl. vij.

En un mot, il peut se trouver des hétérogenes dans toutes les langues qui admettent la distinction des genres ; la seule stabilité de l’usage suffit pour y en introduire. (E. R. M.)

Héterogene, adj. m. & f. (Physiq.) se dit d’une chose de nature ou de qualité différente d’une autre, ou d’une chose dont les parties sont de nature différente ; il est opposé à homogene. Voyez Homogene.

Ce mot grec est composé d’ἕτερος, alter, différent, & γένος, genus, espece.

Hétérogene se dit sur-tout en termes de méchanique, des corps dont la densité n’est pas égale par-tout. Voyez Densité.

Dans les corps hétérogenes, la pesanteur d’une partie quelconque n’est pas proportionnelle au volume de cette partie. Voyez Densité.

Lumiere hétérogene est celle qui est composée de rayons qui different en couleur, & par conséquent en réfrangibilité & réflexibilité. Voyez Lumiere, Rayon, Refrangibilité, &c.

Nombres hétérogenes sont des nombres composés de nombres entiers & de fractions, comme , &c. Voyez Nombre.

Quantités hétérogenes sont celles qui sont si différentes entre elles, que quelque nombre de fois que l’on prenne une d’elles, elle n’égale ni n’excede jamais l’autre. Tels sont par exemple le point & la ligne, la surface & le solide en Géométrie. Voyez Geometrie.

Quantités sourdes hétérogenes, sont celles qui ont différens signes radicaux, dont les exposans n’ont point de diviseur commun, comme , &  ; , & . Chambers. (O)

Heterogene, (Méd.) c’est une épithete qui est souvent employée dans la théorie médicinale, pour désigner en général une qualité des humeurs du corps humain, qui est différente de celle qu’elles doivent avoir dans l’état de santé, étrangere à l’économie animale, & susceptible par conséquent de causer de grands desordres, à proportion qu’elle est plus ou moins dominante ; en tant que les humeurs viciées causent des changemens contre-nature dans le cours des fluides, soit par les altérations qui en résultent dans leur consistence, soit par les impressions sur les solides trop ou trop peu fortes, dont ces fluides deviennent capables. Voyez Irritabilité.

Ainsi, par exemple, le levain de la fievre, de la petite-vérole, des maladies vénériennes, forme l’hétérogene dans la masse des humeurs, d’où sont produits tous les effets que l’on observe dans ces différentes maladies.

Voyez les définitions des termes de Medecine par Gorré, & les diverses acceptions du mot hétérogene, dans le Traité des fievres continues de M. Quesnay, qui en fait un grand usage.