L’Encyclopédie/1re édition/INCUBO

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Briasson, David l’aîné, Le Breton, Durand (Tome 8p. 660).
◄  INCUBE
INCULQUER  ►

INCUBO, gen. NIS. (Littérat.) Ce mot, qu’on ne peut rendre que par périphrase, signifioit chez les Latins, un démon familier, un génie gardien des trésors de la terre.

Les gens du petit peuple de Rome croyoient que les trésors cachés dans les entrailles de la terre, étoient gardés par des esprits, qu’ils nommoient incubones, & qui avoient de petits chapeaux, dont il falloit d’abord se saisir, après quoi, si on avoit le bonheur d’y parvenir, on devenoit leur maître, & on les contraignoit à déclarer & à découvrir où étoient ces trésors : on appelloit ce chapeau du génie, le chapeau de Fortunatus. Peut-être que les directeurs des mines des Romains avoient répandu ces contes pour mieux cacher la manœuvre de leurs opérations. (D. J.)