L’Encyclopédie/1re édition/INDÉCIS

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Briasson, David l’aîné, Le Breton, Durand (Tome 8p. 668).

* INDÉCIS, adj. (Gramm.) qui se prend aussi quelquefois substantivement. On laisse en Philosophie, en Théologie, beaucoup de questions indécises. Il y a des hommes indécis sur lesquels il ne faut pas compter plus que sur des enfans. Ils voyent un poids égal à toutes les raisons ; les inconvéniens les plus réels & les plus légers les frappent également ; ils tremblent toûjours de faire un faux pas. Ce n’est jamais la raison, mais la circonstance qui les détermine. C’est le dernier qui leur parle qu’ils croyent. Si l’on pouvoit comparer les mouvemens de l’ame qui délibere à celui d’un pendule, comme on distingue dans le mouvement du pendule l’instant où il commence à se mouvoir, la durée de ses oscillations, & l’instant où il se fixe ; dans le mouvement de l’esprit qui délibere, il y auroit le moment où l’examen commence, la durée de l’examen ou l’indécision, & le moment où l’indécision cesse, celui de la résolution & du repos.