L’Encyclopédie/1re édition/JAMBAGE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Briasson, David l’aîné, Le Breton, Durand (Tome 8p. 440).
◄  JAMBA
JAMBE  ►

JAMBAGE, s. m. (Maçonnerie.) se dit d’un pilier entre deux arcades. Toutes sortes de jambages, piliers quarrés, & pié-droits, sont appellés orthostatæ par Vitruve.

Jambages de chéminée, sont les deux petits murs qu’on éleve de chaque côté d’une cheminée pour en porter le manteau, & former la largeur de l’âtre.

Les Tourneurs appellent les jambages d’un tour deux grosses pieces de bois d’équarrissage posées à plomb sur des semelles, & assujetties par les côtés avec des liens en contre-fiches ; dans ces deux jambages sont emboîtées les deux autres longues pieces de bois paralleles à l’horison, & appellées les jumelles, entre lesquelles sont placées les poupées. Voyez Tour.

Jambage, en Ecriture, se dit en général d’une partie de lettre, & particulierement des pleins droits.

Il y a deux sortes de jambages, des jambages obliques droits, des jambages obliques gauches. Voyez le volume des Planches, à la table de l’Ecriture, Pl. des principes.