L’Encyclopédie/1re édition/LACERT

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  LACERNE
LACET  ►

LACERT, dracunculus, s. m. (Hist. nat. Lytholog.) poisson de mer ainsi nommé parce qu’il ressemble en quelque façon à un lésard. Sa longueur est d’un pié ; il a le museau pointu, la tête grande, large, applatie, & la bouche petite. Au lieu d’une fente à l’endroit des ouies, il y a au-dessous de la tête deux trous qui y suppléent, un de chaque côté. Les yeux sont aussi placés sur la face supérieure de la tête ; les nageoires sont en partie de couleur d’or, & en partie de couleur d’argent ; celles qui se trouvent au dessous des nageoires voisines des ouies, ont plus de longueur, & sont placées fort près de la bouche. Le dos a deux nageoires : la premiere est soit petite, & de couleur d’or, avec des traits de couleur d’argent : la seconde est très-longue, & terminée par cinq pointes ; il se trouve au-delà de l’anus une nageoire dorée dans toute son étendue, excepté le bord qui est noir ; le corps a peu de diametre ; la queue a une nageoire très longue, & noire sur le bord ; la couleur du dos est d’un jaune verdâtre ; les côtés ont de petites taches argentées & bleuâtres ; le ventre est blanc, large, plat, & revêtu seulement d’une peau déliée ; la chair du lacert a beaucoup de rapport à celle du goujon. On voit des lacerts à Gêne & à Rome. Voyez Rond. Hist. des poissons, liv. X. Voyez Poisson.