L’Encyclopédie/1re édition/LAI

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

LAI, adj. (Théologie.) qui n’est point engagé dans les ordres ecclésiastiques : ce mot paroît être une corruption ou une abbréviation du mot laïque, & est principalement en usage parmi les moines, qui par le nom de frere lai, entendent un homme pieux & non lettré, qui se donne à quelque monastere pour servir les religieux. Voyez Frere.

Le frere lai porte un habit un peu différent de celui des religieux ; il n’a point de place au chœur, n’a point voix en chapitre ; il n’est ni dans les ordres, ni même souvent tonsuré, & ne fait vœu que de stabilité & d’obéissance.

Frere lai se prend aussi pour un religieux non lettré, qui a soin du temporel & de l’extérieur du couvent, de la cuisine, du jardin, de la porte, &c. Ces freres lais font les trois vœux de religion.

Dans les monasteres de religieuses, outre les dames de chœur, il y a des filles reçues pour le service du couvent, & qu’on nomme saurs converses.

L’institution des freres lais commença dans l’onzieme siecle : ceux à qui l’on donnoit ce titre, étoient des religieux trop peu lettrés pour pouvoir devenir clercs, & qui par cette raison se destinoient entierement au travail des mains, ou au soin du temporel des monasteres ; la plûpart des laïques dans ce tems-là n’ayant aucune teinture des Lettres. De-là vint aussi qu’on appella clercs, ceux qui avoient un peu étudié & qui savoient lire, pour les distinguer des autres. Voyez Clerc. (G)

Lai, s. m. (Littérat.) espece de vieille poésie françoise ; il y a le grand lai composé de douze couplets de vers de mesure différente, sur deux rimes ; & le petit lai composé de seize ou vingt vers en quatre couplets, & presque toûjours aussi sur deux rimes ; ils sont l’un & l’autre tristes ; c’étoit le lyrique de nos premiers poëtes. Au reste cette définition qu’on vient de donner du lai, ne convient point à la piece qu’Alain Chartier a intitulée lai ; elle a bien douze couplets, mais le nombre de vers de chacun varie beaucoup, & la mesure avec la rime encore davantage. Voyez Lai.