L’Encyclopédie/1re édition/LEGER

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  LÉGENDE

LEGER ; ce mot se dit en Architecture, d’un ouvrage percé à jour, où la beauté des formes consiste dans le peu de matiere, comme les portiques dont les trumeaux sont moitié des vuides, les péristyles, &c. On pourroit aussi l’appliquer aux ouvrages gothiques.

Ce mot s’entend encore dans l’art de bâtir ; des menus ouvrages, comme les plâtres, savoir les plafonds, les ourdis des cloisons, les lambris, les enduits, les crépis & les ais des planches, les tuyaux de cheminée en plâtre, les manteaux de cheminée, & le carreau de terre cuite.

On nomme tous ces ouvrages légers ouvrages.

Léger se dit aussi dans l’Ecriture, d’une main qui dans le feu de son opération a le mouvement si aisé qu’elle ne fait que lécher le papier. Voyez Légereté (Physique & Morale.)

Léger, Légereté, (Maréchall.) on dit qu’un cheval est léger, lorsqu’il est vîte & dispos ; qu’il est de légere taille, quand il est de taille déchargée, quoiqu’il soit d’ailleurs lourd & pesant ; qu’il est léger à la main, quand il a bonne bouche, & qu’il ne pese pas sur le mors. On dit aussi qu’un cheval de carrosse est léger, lorsqu’il se remue bien ; qu’il craint le fouet, ou qu’il trotte légerement. Dur au fouet est en ce sens le contraire de léger. Avec un cheval léger & ramingue, il faut tenir la passade plus courte & les ronds plus étroits qu’avec un cheval pesant & engourdi. Les chevaux qui sont déchargés du devant & qui ont peu d’épaules, sont ordinairement légers à la main. Un cheval doit être léger du devant, & sujet des hanches.

En parlant du cavalier, les termes de léger & de légereté s’emploient dans plusieurs sens. Un bon écuyer doit monter à cheval & se placer sur la selle avec toute la légereté possible, de peur de l’intimider & de l’incommoder. Un cavalier qui est léger, & qui se tient ferme, fatigue moins son cheval qu’un autre qui s’appesantit dessus, & il est toujours mieux en état de souffrir sa défense malicieuse. Enfin, un homme de cheval doit avoir la main très-légere, c’est-à-dire, qu’il faut qu’il sente seulement son cheval dans la main pour lui résister lorsqu’il veut s’échapper ; & au lieu de s’attacher à la main, il faut qu’il la baisse, dès qu’il a résisté au cheval.

C’est une des meilleures marques d’un homme de cheval, que d’avoir la main légere.

Léger, Légereté, (Peinture.) pinceau léger, légereté de pinceau, se dit lorsqu’on reconnoît dans un tableau la sureté de la main, & une grande aisance à exprimer les objets. L’on dit encore que les bords ou extrémités d’un tableau doivent être légers d’ouvrage, c’est-à-dire, peu chargés d’ouvrage, parce qu’autrement il y auroit trop d’objets coupés par le bord du tableau, ce qui produiroit des effets disgracieux.