L’Encyclopédie/1re édition/LIMONADE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  LIMON
LIMONADIER  ►

Limonade, s. f. (Pharmac. Mat. méd. & diete) La limonade est une liqueur aussi agréable que salutaire, dont nous avons exposé les propriétés médicinales à l’article Citron. Voyez cet article.

Pour faire de la bonne limonade, il faut prendre des citrons frais & bien sains, les partager par le milieu, en exprimer le suc, en les serrant entre les mains, étendre ce suc dans suffisante quantité d’eau pour qu’il ne lui reste qu’une saveur aigrelette légere, une agréable acidité ; passer cette liqueur sur le champ à travers un linge très-propre, pour en séparer les pepins & une partie de la pulpe du citron qui peut s’en être détachée en les exprimant, & qui en séjournant dans la liqueur y porteroit une amertume désagréable, ou bien ôter l’écorce des citrons ; partager leur pulpe par le milieu, les enfermer dans un linge blanc, les exprimer fortement & ajouter de l’eau jusqu’à agréable acidité ; de quelque façon qu’on s’y soit pris pour obtenir la liqueur aigrelette & dépurée, on l’édulcore ensuite avec suffisante quantité de sucre, dont on aura frotté une petite partie contre une écorce de citron, pour aromatiser agréablement la liqueur par le moyen de l’oleo-saccharum, qu’on aura formé par cette manœuvre.

Remarquez que cette maniere d’aromatiser la limonade est plus commode & meilleure que la méthode ordinaire & plus connue des limonadiers, qui consiste à y faire infuser quelques jets de citron, qui fournissent toujours un peu d’extrait amer & dur. (b)