L’Encyclopédie/1re édition/MÉGISSIER

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
MEGISTA  ►

MÉGISSIER, s. m. (Art méchan.) celui qui prépare les peaux de moutons, d’agneaux, de chevres, lorsqu’elles sont délicates & fines. Voyez Gant, Peau, &c.

Ce sont aussi les Mégissiers qui préparent les peaux dont on veut conserver le poil ou la laine, soit pour être employés à faire de grosses fourrures, ou pour d’autres usages. Ils apprêtent aussi quelques cuirs propres aux Bourreliers, & font le négoce des laines.

Ce sont encore les Mégissiers qui donnent les premieres préparations au parchemin & au vélin avant qu’ils passent entre les mains du parcheminier.

La communauté des Mégissiers de la ville de Paris, est assez considérable : ses anciens statuts sont de l’année 1407, & ont été depuis confirmés & augmentés par François I. en 1517, & encore par Henri IV. au mois de Décembre 1594.

Suivant ces statuts, un maître ne peut avoir qu’un apprentif à la fois, & les aspirans ne peuvent être reçûs maîtres qu’après six ans d’apprentissage, & après avoir fait un chef-d’œuvre, qui consiste à passer un cent de peaux de mouton en blanc.

Les fils de maîtres sont dispensés de faire l’apprentissage ; mais on ne les dispense pas du chef-d’œuvre.

La communauté des maîtres Mégissiers est régie par trois maîtres jurés ; on en élit deux tous les ans dans une assemblée générale des maîtres, & le prevôt de Paris reçoit leur serment.

Les autres articles des statuts contiennent des reglemens au sujet du commerce des laines, que les Mégissiers ont droit de faire. Dictionn. de Commerce.