L’Encyclopédie/1re édition/MAS

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  MARZA
MASACI  ►

MAS, s. m. (Jurisprud.) dans la basse latinité mansus, mansa & mansum, signifie en général demeure, habitation. Il s’entend communément d’un tenement ou héritage main-mortable, composé d’une maison de paysan avec une quantité de terres labourables, prés & autres héritages, qui sont tenus par une personne de condition servile : en d’autres endroits on dit mex ou meix. Voyez ci-devant Main-morte.

Mas ou Mase, s. m. (Com.) espece de petit poids dont on se sert à la Chine, particulierement du côté de Canton, pour peser & distribuer l’argent dans le négoce. Le mas se divise en dix condorins : dix mas font un taél. Voyez Tael. Le mas est aussi en usage dans plusieurs endroits des Indes orientales ; mais sur différens piés ; il sert à peser l’or & l’argent. Dictionnaire de comm. (G)