L’Encyclopédie/1re édition/MOUETTE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

MOUETTE, MOUETTE BLANCHE, larus albus, major bellonici, (Hist. nat. Ornitholog.) oiseau qui est d’un très beau blanc ; il a un peu de cendré sous les aîles ; les yeux sont grands & entourés d’un cercle noir ; il y a aussi une tache noire à l’endroit des oreilles : les aîles étant pliées s’étendent plus loin que la queue ; le bec & les pattes sont rougeâtres, l’extrémité des aîles est noire. Willughby, Ornith. Voyez Oiseau.

Mouette brune, larus fuscus sive hybernus, oiseau qui pese dix-sept onces ; la couleur de la tête est blanche & mêlée de taches brunes ; le cou & les plumes du jabot sont roussâtres ; dans quelques individus, toute la face inférieure de l’oiseau est entierement blanche ; les plumes du milieu du dos sont cendrées ; celles des épaules ont des taches brunes ; le croupion est blanc, les plumes extérieures de la queue ont l’extrémité blanche ; il y a au-dessous de cette couleur blanche une bande noire large d’un demi-pouce ; tout le reste de la queue est blanc ; le bec a deux pouces de longueur ; il est d’un brun blanchâtre depuis les narines jusqu’à la pointe. Raii, synop. meth. avium. Voyez Oiseau.

Mouette cendrée, larus cinereus bellonici, oiseau qui est de la grosseur du pigeon, auquel il ressemble assez par la forme du corps. Toute la face inférieure de cet oiseau est d’un très-beau blanc. La tête & la partie supérieure du cou, sont aussi de couleur blanche ; il y a de chaque côté auprès de l’oreille une tache noire. La partie inférieure du cou est noirâtre ; les plumes du milieu du dos & celles des épaules ont une couleur cendrée ; les plumes de la queue sont blanches en entier, à l’exception de la pointe, qui est noire. Le bec a un pouce de longueur, il est noir ; les pattes sont verdâtres, & les ongles noirs. Le doigt de derriere est très-court, & n’a point d’ongle ; ce caractere peut faire distinguer aisément cet oiseau de toutes les especes de mouette. Ce doigt n’est à proprement parler, qu’un tubercule charnu. Raii, synop. meth. avium. Voyez Oiseau.

Mouette grise, larus cinereus, (Ornithol.) Ald. oiseau qui est de la grosseur d’un pigeon : il a le bec un peu courbé & d’un très-beau rouge. Les pattes sont d’un rouge obscur, & les ongles noirs : le derriere de la tête est aussi de couleur noire ; dans quelques individus la tête & la moitié de la gorge ont une couleur cendrée mêlée de noir. Le milieu du dos est noir de même que les petites plumes des aîles ; le col ; la queue, la poitrine, & le ventre, sont blancs. Raii synop. meth. avium. Voyez Oiseau.

Grande Mouette grise, larus cireneus maximus, oiseau qui est à-peu-près de la grosseur du canard domestique. Il a le bec jaune, applati sur les côtés, & un peu crochu à l’extrémité. La piece inférieure du bec est traversée par une large bande rouge ; elle a en-dessous une prééminence angulaire ; les piés sont jaunes dans certains individus, & rouges dans d’autres ; la couleur des ongles est noire ; la tête, le cou, le croupion, la queue, & toute la face inférieure de l’oiseau sont blancs ; le dos & les petites plumes des aîles ont une couleur cendrée obscure : les grandes plumes des aîles sont aussi entierement de couleur cendrée, excepté lès cinq extérieures, qui ont à l’extrémité une tache blanche. Raii synop. meth. avium. Voyez Oiseau.