L’Encyclopédie/1re édition/OBJECTIF

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  OBJECTER
OBIER  ►

OBJECTIF, s. m. adj. (Dioptr.) verre objectif se dit de celui des verres d’une lunette ou d’un microscope à plusieurs verres qui est tourné vers l’objet : on l’appelle ainsi pour le distinguer de l’oculaire qui est tourné vers l’œil. Voyez Microscope, Télescope, &c. on dit aussi l’objectif tout court. (O)

Dans le télescope l’objectif doit être d’un plus grand foyer que l’oculaire ; c’est tout le contraire dans les microscopes. Voyez Télescope & Microscope.

Pour s’assurer de la régularité & de la bonté d’un verre objectif, on décrira sur un papier deux cercles concentriques tels que le diametre de l’un soit égal à la largeur du verre objectif, & le diametre de l’autre égal à la moitié de cette largeur ; on divisera la circonférence intérieure en six parties égales, & on y fera six petits trous avec une éguille ; ensuite on couvrira avec ce papier une des faces du verre, & l’exposant au soleil, on recevra les rayons qui passeront par chaque trou, sur un plan qui soit à une juste distance du verre ; en reculant ou approchant le plan, on doit trouver un endroit, où les six rayons qui passent par les six trous, se réunissent exactement : s’ils se réunissent en effet ainsi, c’est une marque que le verre objectif est bienfait, & le point de réunion est le foyer de ce verre.

Mais il n’y a peut-être pas de meilleur moyen de s’assurer de la bonté d’un verre objectif, que de le placer dans un tube, & de l’essayer avec un petit verre oculaire sur des objets placés à différentes distances ; car le verre objectif est d’autant meilleur, qu’il représente les objets plus distinctement & plus clairement, & qu’il embrasse un plus grand champ, & souffre un verre oculaire plus concave ou plus convexe, sans colorer & obscurcir les objets.

Pour s’assurer si un verre objectif est bien centré, il faut tenir le verre à une distance convenable de l’œil, & observer les deux images d’une chandelle, réfléchies par ses deux faces, l’endroit où les images se réunissent ou se confondent, est le vrai centre : si ce point répond au milieu ou au point central du verre, il est bien centré. Voyez Centrer. (T)