L’Encyclopédie/1re édition/OPPROBRE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  OPPRESSION
OPS  ►

OPPROBRE, s. m. (Gram.) c’est le mépris de la société dans laquelle on est. Ce terme me semble du moins avoir rapport à une certaine collection d’hommes. Ceux qui ont une conduite opposée aux devoirs de leur état en sont l’opprobre ; on est l’opprobre de l’église, de la nation, de la littérature, de la magistrature, de l’état militaire. Pour completer l’acception d’opprobre, à cette idée il faut encore en ajouter une autre, c’est l’extreme degré de la honte & du mépris, encouru apparamment par quelqu’action bien vile. Il se dit aussi d’une injure grieve. Les Juifs firent souffrir à J. C. mille opprobres.