L’Encyclopédie/1re édition/PASARGADE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  PAS

PASARGADE, Pasargade, (Géog. anc.) ville de la Perside, selon Pline, l. VI. c. xxiij. Plutarque in Artaxer. dit que le roi Axtaxerces s’y fit sacrer selon la coutume, par les prêtres. Il ajoute que dans cette ville il y a un temple de la déesse qui préside à la guerre : on peut conjecturer que c’étoit la même que Minerve. Il falloit que celui qui devoit être sacré entrât dans ce temple, que là il quittât sa robe, & qu’il prît celle que l’ancien Cyrus portoit avant que de devenir roi, & qu’on y gardoit avec beaucoup de vénération. Après avoir mangé une figue séche, il mâchoit des feuilles de térébinthe, & il avaloit un breuvage composé de vinaigre & de lait. M. Dacier remarque sur cet endroit de Plutarque, que Cyrus le grand bâtit la ville de Pasargades, & qu’il lui accorda de grands privileges, parce qu’il avoit défait dans ce lieu-là Astyage, & acquis le royaume par sa victoire. Ptolomée nomme cette ville Pasacarta. On trouve encore quelques vestiges de ce nom dans celui qu’elle a aujourd’hui ; car selon le P. Lubin on la nomme Darabegerd, ou, comme disent les Arabes, Valasegerd. (D. J.)