L’Encyclopédie/1re édition/PRESURE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
PRÊT  ►

PRESURE, s. f. (Chimie.) les presures ordinaires, soit qu’on les tire des animaux ou des végétaux, sont des matieres acides.

La presure animale est un lait caillé & sensiblement aigri, qu’on retire de l’estomac des jeunes animaux qui se nourrissent encore du lait de leurs meres ; des veaux, des agneaux, des chevraux.

La presure végétale ordinaire ; savoir, les étamines du chardon d’Espagne ou chardonnet, ne paroissent aussi avoir la propriété de cailler le lait, que parce qu’elles contiennent un acide nud ou développé, qui n’est autre chose vraissemblablement que du miel aigri. Les fleurs du gallium, plante appellée en françois caille-lait, à cause de la propriété dont nous parlons, sont très-mielleuses ; cette observation confirme la conjecture précédente.

Il y a apparence que les plantes qui contiennent un esprit recteur acide, comme le marum ; voyez Marum, cailleroient aussi le lait ou produiroient l’effet de la presure. Voyez Coagulation & Lait. (b)