L’Encyclopédie/1re édition/PROSTERNATION

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
PROSTHESE  ►

PROSTERNATION, s. f. (Critiq. sacrée.) ou prosternement, en grec προσκυνήσις ; salut plein de respect. Les Juifs rendoient l’honneur du prosternement προσκυνήσιν, aux personnes qui étoient en dignité, & pour lesquelles ils avoient du respect. On voit dans l’histoire de Judith, ch. vij. que cette femme adora Holopherne, c’est-à-dire, qu’elle se prosterna devant lui ; de même Achion se prosterna devant Judith προσεκυνήσε τῶ προσώπω αὐτου, ch. xiv. 7 : προσκύνειν signifie donc saluer humblement. Ainsi traduisez dans saint Matt. ij. v. xj. Les mages se prosternerent devant lui ; car les mages ne connoissoient point la divinité de Jesus-Christ pour l’adorer ; ajoutez encore que προσκύνειν signifie osculari, baiser. (D. J.)