L’Encyclopédie/1re édition/RAMISTE, Consonne

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

RAMISTE, Consonne, (Gramm.) On nomme consonnes ramistes l’i & l’v, lorsqu’ils sont consonnes. Ce fut vers le milieu du xvj. siecle, qu’on commença à distinguer les j & les v consonnes, des i & u voyelles. Pierra Ramus ou de la Ramée, imagina cette distinction fort utile dans notre orthographe, d’où ces deux lettres ont retenu le nom de consonnes ramistes. Il mit en usage cette invention dans sa grammaire latine, imprimée en 1557 ; ensuite Gilles Beys, libraire à Paris, ayant connu l’utilité des deux consonnes ramistes, les employa dans l’édition des commentaires de Claude Mignault, sur les épîtres d’Horace, qu’il fit imprimer en 1584 chez Denys Duval. (D. J.)