L’Encyclopédie/1re édition/RAMNES ou RAMNENSES

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

RAMNES ou RAMNENSES, (Antiq. rom.) espece de tribu formée de chevaliers romains. Acron le dit formellement, & préfere ce sentiment à l’opinion de ceux qui croyoient que c’étoit seulement une des tribus romaines ; Ramnes, Luceres, Tatienses, tribus erant, vel ut veriùs Equites. Cornelius Nepos, plus croyable encore que le scholiaste, réunit ces deux sentimens, & les applique aux chevaliers. C’est dans la vie de Romulus, où il dit : tres equitum centurias instituit, quas à suo nomine Ramnenses, à Tito Tatio Tatienses, à Lucumone Luceres appellavit. C’étoit donc une centurie, ou une espece de tribu de chevaliers romains.

Un ancien poëte, mais dont on ignore le nom, dans une piece aussi élégante que modeste sur les fêtes de Vénus, a ramassé en quatre petits vers toutes les parties de la république ; savoir, le peuple Quirites, les chevaliers Ramnes, le sénat Patres, & les empereurs Cæsares.

Romuleas ipsa fecit
  Cum Sabinis nuptias ;
Unde Ramnes & Quirites,
  Proque prole posterâ
Romuli, patres creavit,
  Et nepotes Cœsares.

Enfin Horace a donné à Ramnes une épithete, qui convient particulierement aux chevaliers romains ; il les nommoit celsi : or celsus vient du grec κέλης, qui signifie également un cheval & un cavalier, comme nous l’apprenons de Festus Pompeius. (D. J.)