L’Encyclopédie/1re édition/SCILO

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  SCILLUNTE
SCIMPODIUM  ►

SCILO, (Critique sacrée.) les interpretes entendant par Scilo le Messie ; selon eux la prophétie de Jacob qui dit, le sceptre ne se départira point de Juda, jusqu’à ce que le Scilo vienne, Genes. xlix. 10. cette prophétie, dis-je, commença de s’accomplir à l’avénement de notre Sauveur, lorsque la Judée fut réduite par Cyrénius en province romaine ; & son entier accomplissement eut lieu 62 ans après dans la destruction de Jérusalem, parce que pour lors la Judée perdit entierement son sceptre & sa législation, sans avoir jamais pu les recouvrer depuis. Cependant on objecte contre cette explication du passage de la Genese, 1°. qu’après la captivité de Babylone, de tous ceux qui ont gouverné la nation des Juifs, il n’y en a pas eu un seul de la tribu de Juda que Zorobabel. 2°. Que ce fut presque toujours le souverain sacrificateur, & par conséquent un lévite qui gouverna cette tribu ; 3°. enfin, qu’après les princes Asmonéens, Hérode & Archélaüs son fils, qui ont regné dans la Judée, étoient descendus des Iduméens, & non pas des tribus d’Israël. (D. J.)