L’Encyclopédie/1re édition/SIMILE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

SIMILE ou A SIMILI, (Litérat.) lieu commun en rhétorique, par lequel on tire des preuves ou des argumens de la convenance que deux ou plusieurs choses ont entre elles. Tel est cet argument du p. Bourdaloue sur la providence. « Le mondain croit qu’un état ne peut être bien gouverné que par la sagesse & le conseil d’un prince. Il croit qu’une maison ne peut subsister sans la vigilance & l’économie d’un pere de famille. Il croit qu’un vaisseau ne peut être bien conduit sans l’attention & l’habileté d’un pilote : & quand il voit ce vaisseau voguer en pleine mer, cette famille bien réglée, ce royaume dans l’ordre & dans la paix, il conclut sans hésiter, qu’il y a un esprit, une intelligence qui y préside. Mais il prétend raisonner tout autrement à l’égard du monde entier ; & il veut que sans providence, sans prudence, sans intelligence, par un effet du hasard, ce grand & vaste univers se maintienne dans l’ordre merveilleux où nous le voyons. N’est-ce pas aller contre ses propres lumieres & contredire sa raison ? » Carême de Bourdal. t. II. p. 309.