L’Encyclopédie/1re édition/SSI, ou GUS

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  SQUIRHE
SSIO  ►

SSI, ou GUS, s. m. (Hist. natur. Botanique.) c’est un oranger sauvage du Japon, dont le fruit est de fort mauvais goût. Ses branches sont inégales & tortueuses, garnies d’épines longues, sortes & piquantes. Son bois n’est pas dur. L’écorce qui est grasse & d’un verd brillant se sépare sans peine. Chacune des feuilles est composée de trois petites feuilles qui se réunissent au centre sur un pédicule mince, long d’un demi-pouce, garni d’un bord de chaque côté. Ces petites feuilles sont ovales, longues d’un pouce, d’un verd foncé par-dessus & plus clair au revers, celles du milieu un peu plus longues que les autres. Les fleurs ressemblent à celles du néflier, & croissent près des épines ou jointes aux feuilles une à une, ou deux à deux sans pédicules. Elles ont cinq pétales d’un demi-pouce de long ; elles sont blanches, garnies d’un calice, & presque sans odeur. Le pistil est court, environné de plusieurs étamines courtes & pointues. Le fruit ressemble à l’orange par sa figure, & n’en differe intérieurement que par l’odeur désagréable, & le mauvais goût de sa poulpe qui est visqueuse. On fait sécher l’écorce de ce fruit pour en faire avec d’autres drogues un remede célebre au Japon, qui se nomme ki-kolum.

Ssi ou Kutspinas, s. m. (Hist. nat. Botan.) c’est un arbre du Japon, qui est une espece de nefflier ; sa feuille est grande, sa fleur très-blanche, l’odeur très agréable, & la forme en tuyau, partagé en six levres, longues, étroites, & qui s’ouvrent de la grandeur d’une rose. Son fruit est exagone & de figure conique ; il a la poulpe jaune, d’un goût desagréable, & remplie d’une infinité de petites semences, semblables à celles du sésame. Cette poulpe sert aux teintures en jaune. Un autre arbre de même nom, a la feuille plus petite, & la fleur blanche & double. Son bouton, lorsqu’il n’est point ouvert, présente la figure d’une belle coquille de limaçon de figure oblongue.