L’Encyclopédie/1re édition/TALUD

La bibliothèque libre.
◄  TALUCTAE
TALUDER  ►

TALUD, s. m. ou TALUS, ou TALUT, (Archit.) c’est l’inclinaison sensible du dehors d’un mur de terrasse, causée par la diminution de son épaisseur en haut, pour pousser contre les terres. (D. J.)

Talud, (Coupe des pierres.) c’est l’inclinaison d’une ligne ou d’une surface au-delà de l’à-plomb en angle obtus AFD, fig. 29. plus grand qu’un droit & moindre que 135°. Car dès que la surface est plus inclinée, cette inclinaison s’appelle en glacis. Voyez Glacis.

Talud, en terme de Fortification, est la pente des terres ou de la maçonnerie qui soutient le rempart.

Pour juger de la quantité d’un talud, il faut imaginer une ligne AB, tirée à-plomb ou perpendiculairement du haut du talud A sur un plan de niveau DC, (Pl. I. de Fortification, fig. 14.) & une autre ligne BC, prise sur le plan DC, depuis le point B jusqu’au bas C du talud AC. Il faut ensuite comparer cette ligne de niveau BC, (qui dans le plan s’appelle proprement le talud) avec la perpendiculaire AB, qui exprime l’élevation des terres ou de la maçonnerie, soutenues par AC. Par exemple, si AB est de 5 toises & BC d’une toise, on dit que le talud est d’une toise sur 5 de hauteur, ou, ce qui est la même chose, qu’il est la cinquieme partie de la hauteur.

On peut encore juger du talud en menant une ligne EF, (Pl. I. de Fortification, fig. 15.) de niveau à la hauteur de l’ouvrage, & laissant tomber de F en G par le moyen d’un plomb, ou autrement une ligne à-plomb FG. Il est évident alors que le rapport de EF à FG, sera celui du talud à la hauteur des terres dont il s’agit.

Le talud intérieur d’un ouvrage de fortification est celui qui est en-dedans l’ouvrage. Ainsi le talud intérieur du rempart est celui qui est du côté de la place. Il sert à soutenir les terres du rempart & à donner la facilité de monter au terre-plein. On lui donne assez ordinairement une fois & demi sa hauteur, parce que l’expérience fait voir que les terres qui ne sont point soutenues, prennent elles-mêmes naturellement cette pente. C’est pour quoi si la hauteur du rempart est de 3 toises ou de 18 piés, ce talud sera de 27 piés.

Le talud extérieur est la pente des terres ou du revêtement du rempart du côté de la campagne. Il forme ce qu’on appelle la contrescarpe. Voyez Contrescarpe.

On le fait aussi petit qu’il est possible, & de maniere seulement qu’il soutienne la poussée des terres du rempart.

On s’est autrefois assez conduit au hazard dans la détermination de l’épaisseur du revêtement & des taluds qu’on doit leur donner relativement à la hauteur des terres qu’ils doivent soutenir. Mais en 1726, 1727 & 1728, M. Couplet a donné dans les mémoires de l’académie des Sciences plusieurs mémoires sur la poussée des terres contre leurs revêtemens, & la force des revêtemens qu’on leur doit opposer. Voyez Revêtement. Cette matiere a été aussi traitée par M. Bélidor, dans la science des ingénieurs. Elle l’avoit été avant M. Couplet par M M. Bulet & Gautier, mais d’une maniere défectueuse.

Dans les remparts revêtus de maçonnerie, le talud extérieur finit au haut du rempart, c’est-à-dire, au cordon ou au pié de la tablette du parapet, c’est-à-dire, de son revêtement.

Lorsque le rempart n’est revêtu que de gazon, le talud extérieur a communement les deux tiers de la hauteur du rempart. (Q)

Talud, (Jardinage.) bien de gens le confondent avec glacis ; il n’en differe qu’en ce qu’il est plus roide que le glacis qui doit être doux & imperceptible.

C’est une pente de terrein revêtu de gazon, laquelle sert à soutenir des terrasses, les bords d’un boulingrin, ou les recordemens de niveaux de deux allées parallelles.

La proportion des grands talus de gazon est ordinairement des deux tiers de leur hauteur ; pour les petits la moitié ou le tiers suffit, afin de ne pas priver le haut du talus de l’humidité qui tombe toujours en-bas.

On reglera encore cette pente suivant la qualité de la terre : si elle est forte, 6 pouces par pié suffiront ; si elle est mouvante on en donnera 9.

La maniere de dresser les talus & de les gazonner se trouvera aux mots Gazon & Clayonnage.

Talud se dit encore dans la taille des arbres fruitiers & sauvages, & alors le talud veut dire pié de biche. Voyez Pié de biche.