L’Encyclopédie/1re édition/TAUREDUNUM CASTRUM

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  TAUREAU
TAUREIA  ►

TAUREDUNUM CASTRUM, (Géogr.) château du Vallais, sur une montagne près du Rhône, selon Gregoire de Tours, hist. l. IV. c. xxxj. Belleforêt & M. Corneille, trompés par la ressemblance du nom, ont dit que Tauredunum castrum étoit la ville de Tournon dans les Cévennes : mais ils n’ont pas fait attention que ce château devoit être au-dessus de Geneve, par conséquent bien loin des Cévennes. Une ancienne chronique met Tauredunum Castrum, ou mons Tauretuneus, positivement dans le Vallais. Hoc anno, dit cette chronique, (ann. 583 de J. C.) mons validus Tauretunensis in territorio Valensi, ita subito ruit, ut castrum cui vicinus erat & vicos cum omnibus habitantibus, oppressisset, &c. Cette chronique ajoute que, par la chûte de cette montagne, le lac de Genève se déborda tellement, qu’il renversa plusieurs anciens villages qui étoient bâtis sur ses bords, & un grand nombre d’églises ; que le pont de Genève en fut emporté, ainsi que les moulins, & qu’il entra dans cette ville une si grande quantité d’eau que plusieurs personnes furent submergées. Ce desastre est rapporté plus au-long dans Gregoire de Tours. (D. J.)