L’Encyclopédie/1re édition/THYROIDE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

THYROIDE, en Anatomie, cartilage le plus grand de tous ceux du larynx ; il est situé à la partie antérieure. Voyez Larynx.

Ce mot vient du grec θυρεὸς, bouclier, parce qu’il ressemble à un bouclier.

Il est attaché par l’extrémité de ses grandes cornes avec l’extrémité de celles de l’os hyoïde, au moyen d’un ligament, & avec le cartilage cricoïde. Voyez Cricoide.

Il y a quatre glandes assez grosses, qui servent à humecter le larynx, deux supérieurement, & deux inférieurement. Les deux dernieres sont appellés thyroïdes, & sont situées à côté du larynx, près du cartilage cricoïde du annulaire, & du premier anneau de la trachée-artere, une de chaque côté.

Elles ont la figure de petites poires, & une couleur un peu plus rougeâtre, une substance plus ferme, plus visqueuse & plus ressemblante à la chair des muscles que les autres glandes.

Leurs nerfs viennent des recurrens, & leurs arteres des carotides ; leurs veines se déchargent dans les jugulaires, & leurs vaisseaux lymphatiques dans le canal thorachique.

L’usage des glandes thyroïdes est de séparer une humeur visqueuse qui sert à humecter & lubrifier le larynx, à faciliter le mouvement de ses cartilages, à tempérer l’acrimonie de la salive, & à rendre la voix plus douce.