L’Encyclopédie/1re édition/VAGA

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  VAG, le
VAGABOND  ►

VAGA, (Géogr. anc.) ville d’Afrique. Ptolomée, l. IV. c. iij. séparant de sa nouvelle Numidie le pays voisin de la ville Cirta, & lui donnant le nom de contrée des Cirtésiens, y met entre autres la ville Vaga, située dans les terres, à l’orient de Cirta. C’est de cette ville dont parle Silius Italicus, l. III. v. 259. dans ce vers : Tum Vaga, & antiquis dilectus regibus Hippo. Ptolomée écrit Οὐάγα ; & Plutarque, in Mario, Βάγα, Baga. Ce que ce dernier en dit, fait voir que c’est la même ville que Salluste nomme Vacca, aulieu de Vaga, Pline, l. V. c. iv. dit Vagense oppidum. (D. J.)

Vaga, (Géog. mod.) province de l’empire russien, qui fait aujourd’hui la partie méridionale de celle d’Archangel. Elle est toute couverte de forêts : on lui donne 150 werstes d’étendue du midi au nord, & 120 du levant au couchant. La riviere de Vaga ou Wara, la traverse du midi au nord. (D. J.)