L’Image du monde/Plagiat

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par O. H. Prior, Librairie Payot & Cie (p. 11-12).

Plagiat. — À titre de curiosité, mentionnons aussi le Mirouer du Monde [1], plagiat imprimé à Genève en 1517 [2] chez Jaques Vivian. Un certain François Buffereau, natif de Vendôme, après avoir légèrement altéré le commencement et la fin de l’Image et un peu rajeuni la langue, fit imprimer sous son nom la rédaction en vers qu’il prétend avoir commencée en 1514 et finie en 1516 au château de Divonne.

Il augmenta ainsi la liste des candidats au titre d’auteur de notre encyclopédie.

  1. E.-D. Grand mentionne un exemplaire de ce plagiat à Paris (Bibl. Nat. impr. Y. 6143. A. Rés.) (E.-D. Grand dans Pos. de thèses 1885).

    Le Mireour du Monde, imprimé à Lausanne en 1846, n’a aucun rapport ni avec le plagiat, ni avec aucune des rédactions de l’Image du Monde : c’est un ouvrage qui reproduit, d’après un manuscrit du XIVe siècle, de longs passages de la Somme le Roy.

  2. Brunet (Manuel du libraire 5e éd,. vol. III, p. 1118, 1751) donne 1542 comme date de l’impression. — V. aussi Catalogue de La Vallière t. I p. 62 et t. II p. 198-201.