La Chanson de Roland/Léon Gautier/Édition critique/Laisse 240

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  Laisse 239 Laisse 240 Laisse 241  ►

CCXL

3265 Li Amiralz mult par est riches hum : L’Émir (un très-riche et très-puissant homme)
Dedavant sei fait porter sun dragun A fait devant lui porter le dragon qui lui sert d’enseigne,
E l’estendart Tervagan e Mahum Avec l’étendard de Tervagan et de Mahomet,
E une ymagene Apolin le felun. Et une idole d’Apollon, ce méchant dieu.
Dis Canelius chevalchent envirun, Dix Canelieux chevauchent alentour,
3270 Mult haltement escrient un sermun : Et s’écrient d’une voix très-haute :
« Ki par noz deus voelt aveir guarisun, « Que ceux qui veulent être préservés par nos dieux
« Si’s prit e servet par grant afflictiun. » « Les prient en ce moment en toute componction. »
Païen i baissent lur chefs e lur mentuns, Païens alors de baisser la tête et le menton,
Lur helmes clers i suzclinent enbrunc. Et d’incliner jusqu’à terre leurs heaumes clairs :
3275 Dient Franceis : « Sempres murrez, glutuns ;
« Misérables, leur crient les Français, voici l’heure de votre mort !
« De vus seit hoi male confusiun !
« Puissions-nous aujourd’hui vous voir honteusement vaincus !
« Li nostre Deu, guarantisez Carlun : « Et toi, ô notre Dieu, préserve Charlemagne,
« Ceste bataille seit jugée en sun num ! » Aoi.
« Et que cette bataille soit une victoire pour notre empereur ! »


◄  Laisse 239 Laisse 240 : notes et variantes Laisse 241  ►


Vers 3265.Hoem. O. V. la note du vers 20.

Vers 3266.Dragon. O.

Vers 3268.Un ymagene. O. Ymagene est du féminin ; il faut une.

Vers 3269.Des. O. Mu a le premier restitué dis d’après Venise. Paris donne XX chevaler, et Versailles, trente chamels (!).

Vers 3273.Mentun. O. Le r. p. exige un s.

Vers 3274.Lor. O.

Vers 3275.Franceis. L’r n’est pas dans le Ms.

Vers 3276.Vos. O.

Vers 3278.Juicget. O. Erreur évidente, corrigée par Mu.

◄  Laisse 239 Laisse 240 Laisse 241  ►