La Figure de proue/Soirs d’Alger

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eugène Fasquelle (p. 82).

Soirs d’Alger

Soirs d’Alger, soirs d’Alger sur la berge où tout bouge
Sur les mille reflets agités dans le bleu
Du port, les quais, les mâts à cordages nerveux
Et les paquebots noirs avec leurs tuyaux rouges,

Soirs d’Alger, plus n’est seul l’Islam essentiel,
Mais dans ce grouillement d’Europe à dures faces,
Quelle rédemption se répand sur les races
Avec le soir, le tiède soir tombé du ciel ?…