La Géologie et la Minéralogie dans leurs rapports avec la théologie naturelle/Planche 27a

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Geology and Mineralogy considered with reference to Natural Theology, plate 27a.png


Planche 27a, t. I, p. 239.


Fig. 1. Lepidosteus osseus, ou brochet osseux de l’Amérique septentrionale. (Agassiz, t. II, pl. A.) Fig. 2. Portion de la mâchoire inférieure du Lepidosteus osseus, montrant la disposition des grandes dents à cavité conique et à cannelures externes entre deux rangs de petites dents. (D’après nature.) Fig. 2 a. Section longitudinale d’une des grandes dents pour faire voir la cavité conique interne. (D’après nature.)
Fig. 2. b. Section transversale d’une grande dent. (D’après nature.)
Fig. 3. Section transversale de la mâchoire de la fig. 2. (D’après nature.)
Fig. 4. Fragment d’une petite mâchoire supérieure de Mégalichthys Hibberti trouvé à Burdie-House, montrant une disposition des grandes et des petites dents analogues à celles de la fig. 2. (Hibbert.)
Fig. 4 a, b. Section transversale de la grande dent.
Fig. c. Section longitudinale d’une grande dent[1]

Fig. 4 d. Écaille ponctuée du Megalichthys.
Fig. 5. Aspidorhynchus, poisson sauroïde fossile provenant du calcaire de Solenhoffen (Agassiz, t. I, pl. F.)



  1. On voit que dans le Mégalichthys et dans L’Holoplychus, la structure des grandes et des petites dents était précisément la même que celle de ces mêmes dents dans le Lepidosteus osseus, tant à cause de la cavité conique de l’intérieur et des cannelures externes de la base qu’à cause du mode de développement, au moyen du prolongement de la matière fibreuse provenant de la substance osseuse de la mâchoire, et non au moyen de racines implantées dans des alvéoles profondes comme chez beaucoup de sauriens.