La Philosophie de Georges Courteline/VI

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

VI


Quelques avis qui, étant sages,
sont forcément
de nombre limité.

Dis ce que tu penses.

Paye ce que tu dois.

Ne vends pas plus cher que ça ne vaut.

Méfie-toi des conseils, mais suis les bons exemples.

Laisse la clé sur le buffet si tu ne veux pas qu’on te vole.

Ne perds jamais de vue que le bon beurre est la base de la bonne cuisine, et souviens-toi que, faire le malin, est le propre de tout imbécile.

Enfin, — uti, non abuti, nous recommande la sagesse antique —, use de tout, mais n’abuse de rien. Bois, — sans excès ; fume, — sans excès ; aime, — sans excès ; et que, toujours, la bonne qualité de l’objet détermine ton choix et le fixe. Mieux vaut boire trop de bon vin qu’un petit peu de mauvais et pratiquer l’amour avec deux belles filles qu’avec une seule vieille femme en ruine. L’agrément y trouve son compte, et l’économie animale plus encore.