La Source grecque/02/Héraclite/Dieu dans Héraclite

La bibliothèque libre.
Gallimard (p. 149-150).

DIEU DANS HÉRACLITE

Dieu unique — 32.
Pourtant il donne à Dieu le nom de :
logos — 1, 2, 72,
pensée (γνώμη) — 41,
loi — 114,
et de feu — 64-67.
Feu en trois sens reliés par l’analogie :
feu, comme élément ; la flamme, le bois qui brûle ; l’énergie dans tous les phénomènes (au sens moderne) ;
feu divin, transcendant ; la foudre, qui n’est pas ici-bas, qui tombe du ciel.

Ces trois apparaissent dans l’Hymne de Cléanthe : Zeus, le feu et le logos.

Les stoïciens, qui procédaient d’Héraclite, avaient encore un autre nom pour le feu au sens de l’énergie. Ils le nommaient le souffle (πνεῦμα). Ils disaient que ce souffle soutient le monde. Ils entendaient par là l’énergie, exactement au sens de la science moderne, l’énergie à ses différents niveaux. Au niveau le plus élevé, elle est l’énergie surnaturelle par laquelle se définit l’inspiration. Ils donnaient aussi ce nom de souffle ou πνεῦμα au feu. Vraisemblablement ce mot de souffle était aussi synonyme du feu au troisième sens.

Espérance — 18.
Foi — 86.
Néant des vertus humaines — 83.
Égalité des hommes — 116.
Traitement de la sensibilité — 11.
Salut comme seul bien — 29.
Vie comme mort de l’âme, mort comme vie de l’âme — 77.
Eau, mort de l’âme — 36.