La Tour de Londres

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anonyme La Tour de Londres

Chant populaire



Dans une tour de Londres
Y’a des morpions qui m’emmerdent la nuit
Sans bruits, sans bruits (bis)
Dans une tour de Londres
Y’avait un prisonnier (bis)
Eins, zwei
Y’avait un prisonnier
La bite au cul les couilles pendantes
Y’avait un prisonnier
La bite au cul bien enfoncée
Ohé, ohé, ohé (bis)

Il ne voyait personne
Y’a des morpions qui m’emmerdent la nuit
Sans bruits, sans bruits (bis)
Il ne voyait personne
Que la fille du geôlier (bis)
Eins, zwei
Que la fille du geôlier
La bite au cul les couilles pendantes
Que la fille du geôlier
La bite au cul bien enfoncée
Ohé, ohé, ohé (bis)

Un jour il lui demande
Y‘a des morpions qui m’emmerdent la nuit
Sans bruits, sans bruits (bis)
Un jour il lui demande
La clef pour aller chier (bis)
Eins, zwei
La clef pour aller chier
La bite au cul les couilles pendantes
La clef pour aller chier
La bite au cul bien enfoncée
Ohé, ohé, ohé (bis)

Quand il fut sur le trône
Y’a des morpions qui m’emmerdent la nuit
Sans bruits, sans, bruits (bis)
Quand il fut sur le trône
Y avait plus de papier (bis)
Eins, zwei
Y avait plus de papier
La bite au cul les couilles pendantes
Y avait plus de papier
La bite au cul bien enfoncée
Ohé, ohé, ohé (bis)

En attendant que ça sèche
Y’a des morpions qui m’emmerdent la nuit
Sans bruits, sans bruits (bis)
En attendant que ça sèche
Il se mit à chanter (bis)
Eins, zwei
Il se mit à chanter
La bite au cul les couilles pendantes
Il se mit à chanter
La bite au cul bien enfoncée
Ohé, ohé, ohé (bis)

J’emmerde les gendarmes
Y’a des morpions qui m’emmerdent la nuit
Sans bruits, sans bruits (bis)
J’emmerde les gendarmes
Et la maréchaussée (bis)
Eins, zwei
Et la maréchaussée
La bite au cul les couilles pendantes
Et la maréchaussée
La bite au cul bien enfoncée
Ohé, ohé, ohé (bis)

Les gendarmes l’entendirent
Y’a des morpions qui m’emmerdent la nuit
Sans bruits, sans bruits (bis)
Les gendarmes l’entendirent
Et le firent fusiller (bis)
Eins, zwei
Et le firent fusiller
La bite au cul les couilles pendantes
Et le firent fusiller
La bite au cul bien enfoncée
Ohé, ohé, ohé (bis)

La morale de l'histoire
Y’a des morpions qui m’emmerdent la nuit
Sans bruits, sans bruits (bis)
La morale de l'histoire
C’est qu’il ne faut pas chier
C’est qu’il ne faut pas chier
Quand on a plus de papier
La bite au cul les couilles pendantes
Quand on a plus de papier
La bite au cul bien enfoncée
Ohé, ohé, ohé (bis)