100%.png

La Tulipe. Madrigal. Au Soleil

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Poésies diverses, Texte établi par Charles Marty-Laveaux10 (p. 82).

XXV

La Tulipe.
Madrigal.
Au soleil.

Cette pièce et les deux suivantes ont été composées en 1641 par Corneille pour la Guirlande de Julie, offerte par M. de Montausier à sa future, Julie d’Angenne. Voyez ci-dessus, p. 9-11 et p. 18, les détails donnés dans la Notice sur ce recueil ; et ci-après, dans l’Appendice, trois autres pièces du même manuscrit qui ont été attribuées également, avec quelque vraisemblance, à Corneille. Dans l’édition de la Guirlande de Julie publiée par M. Livet, d’après le manuscrit de 1641 (Précieux et Précieuses, p. 393-432), le titre de cette pièce est la Tulipe au soleil, madrigal.


Bel astre à qui je dois mon être et ma beauté,
Ajoute l’immortalité
À l’éclat nompareil dont je suis embellie ;
Empêche que le temps n’efface mes couleurs :
Pour trône donne-moi le beau front de Julie ; 5
Et si cet heureux sort à ma gloire s’allie,
Je serai la reine des fleurs.