Mozilla.svg

La Verdure dorée/Ce mouchoir sent l’éther comme ta chevelure

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CI


Ce mouchoir sent l’éther comme ta chevelure,
Et ton visage est doux comme la pure lune
Qui verse sa blancheur dans la chambre où parmi
Les fleurs je sais bercer mon amour endormi.
La forêt rousse était comme une peau de nèfle
Et le soleil du soir caressait ta jeunesse
Et tu tourbillonnais dans un voile d’azur
Si léger qu’on eût dit de la lumière sur
Des roses. Ton parfum de ce mouchoir s’exhale.
Mais hier je tendais les mains vers ton visage,
Quand soudain me lançant une rose dans l’œil
Tu t’enfuis à cheval sur un grand écureuil.