Le Bec en l’air/Chanson

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CHANSON


composée en collaboration
avec M. Franc-Nonain,
à l’occasion de la venue en France
de la Famille Impériale Russe
(septembre 1896)
.


Air : Joséphine, elle est malade.


1er couplet.

Empereur-e de Russie
Tu fais bien de venir, car
Tu verras qu’on t’apprécie
Et de toutes parts,
Et de toutes parts,
Nous crierons : Vive le tsar !

2e couplet.

Toi qui, de la beauté slave,
Noble tsarine, est la fleur,
Le Français, galant et brave,
Garde au fond du cœur,
Garde au fond du cœur,
L’image de ta splendeur.

3e couplet.

Peuple russe, quand la France
Acclame tes souverains,
Vers vous tous son cœur s’élance.
Soldats et marins,
Soldats et marins,
Marchons les mains dans les mains !

4e couplet.

Et toi, bébé moscovite,
Petit’ grand’-duchesse Olga,
En France reviens-nous vite
Avec ton papa,
Avec ton papa,
Tu seras notre dada !

5e couplet.
En l’honneur de sa nourrice,
Poussons un cordial bravo !
Choisie par l’impératrice,

Pour son bon lolo
Pour son bon lolo ;

C’est pas toujours rigolo !
6e couplet.

À l’impériale voiture,
Grâce à un simple moujick
Jamais de mésaventure !
Crions donc : Hip ! Hip !
Crions donc : Hip ! Hip !
Hourrah au cocher Osip !

7e couplet.

N’oublions pas le pilote
Desprès du port de Cherbourg !
À son bord, dame, ça ballotte
Plus qu’à Pétersbourg,
Plus qu’à Pétersbourg,
Dans les salons de la cour.