Mozilla.svg

Le Boomerang/11

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
P. Olendorff (p. 151-160).


CHAPITRE ONZIÈME.Dans lequel Berg-op-Zoom, dans un but facile à pénétrer, transforme l’hôtel de la Cloche-de-Bois en une sorte de Niagara, dont l’eau serait remplacée par une chute ininterrompue d’or.


Les ennemis des femmes prétendent qu’elles sont non pas immorales, mais plutôt amorales.

Elles ignoreraient, d’après ces sales contempteurs de la plus belle moitié du genre humain, oui mesdames, vous ignoreriez ce que c’est que la moralité, pour être en proie tout bêtement à vos sentiments, à vos sensations, de même, je rougis de prononcer ce mot, à vos instincts.

L’instinct, après tout, appartient bien aux jolis oiseaux plumages de couleurs vives, naturelles, et doués de chansons qu’ils n’ont nullement apprises au piano selon la méthode Carpentier, pourquoi les femmes si gentiment ornées de couleurs seyantes, et dont la voix est un perpétuel enchantement pour les pâles oreilles des craintifs amoureux, pourquoi les femmes ne se contenteraient-elles pas d’avoir simplement l’instinct, qui vient, en somme, de la nature et du ciel, plutôt que de se payer dans de gros livres une philosophie absurde qui change la vie en une drogue affreusement amère ?

Mais elle, Marie-Blanche, la jolie Marie-Blanche Loison, avait peut-être poussé un peu plus que loin le droit qu’une femme a de ne pas posséder un intellect dans le genre de celui d’un normalien de la section sciences et philosophie.

Il est bien fâcheux que le terme cité plus haut, ciboulot de faible voltage, soit à la fois vulgaire et un peu spécialement technique, nous n’hésiterons pas à l’employer de nouveau pour qualifier la mentalité coutumière de notre gracieuse amie.

Aussi ne comprit-elle absolument rien aux coups d’œil profonds que lui lança le Javano-Hollandais, soit dans l’escalier, quand il la rencontrait à la descente ou à la montée, soit dans le bureau de l’hôtel.

Les petits saluts engageants de cet ancien négrier ( ?)[1] de l’océan Indien lui faisaient l’effet de la politesse banale qu’un homme d’ailleurs fort laid adresse volontiers aux femmes quand l’occasion se présente d’être respectueux avec elles.

C’était comme s’il lui avait cédé le pas pour entrer dans une salle de musée, un bureau d’omnibus, etc.

Politesses courantes… Du moins, autrefois, il en était ainsi, avant qu’une jeunesse arriviste ne se prévalût de sa force de gymnasiarque pour bouleverser l’archaïque galanterie française.

Pauvres de nous !

Est-ce qu’on ose offrir sa main à une femme pour descendre de wagon ? Jamais.

Il n’y a plus que les étrangers, pour risquer les belles et antiques manières, et quelques vieux indigènes de la Vendée en déplacement de villégiature à Paris, ou encore quelques gentlemen de l’Anjou, au moment du Concours hippique.

Sale, sale vingtième siècle !

Mais ne récriminons pas ! Cela ne servirait à rien.

Et puis, de leur côté, certaines ardentes féministes (ardentes, bien entendu, aux farouches revendications) ne prétendent-elles pas que ces politesses envers la faiblesse féminine, la prétendue faiblesse féminine, sont désuètes, et toujours entachées de hideuse concupiscence, ce qui est très mal, affirment-elles, très mal.

Mais le rude négrier avait à son arc d’autres cordes que sa politesse exagérée, il connaissait quel rôle providentiel jouent dans ce genre de sport l’argent monnayé et les banknotes.

Il n’hésita pas un jour (le quatrième sur les quinze) à donner négligemment un billet de 50 francs au duc de Richelieu, qui était allé lui chercher un paquet de tabac de quatre-vingts centimes.

Et, grand, généreux, il dit à cet humble qui lui rapportait ses 49 fr. 20 centimes :

— Gardez, duc de Richelieu, gardez la monnaie.

Cela se passait, vous l’avez deviné, tandis que la jolie Marie-Blanche Loison échangeait quelques propos avec la patronne de l’hôtel, et rien de ce manège séducteur ne put échapper à cette myopie particulière des femmes et même de certains hommes, qui cesse, en admettant qu’elle existât préalablement, dès que l’or, sous n’importe quelle forme, leur apparaît à distance raisonnable.

L’or, en effet, a dit le sage, n’est qu’une parcelle de soleil tombée sur la terre noire.

Et que cet or prenne la figure bleue d’un billet de banque, la face pâle d’une thune d’argent, ou le mirifique flamboiement des louis jaunes, l’or possède la puissance du soleil pour pénétrer jusqu’à la rétine la plus rebelle et l’irradier favorablement.

La voilà bien, la chrysothérapie ophtalmique, la voilà bien !

Le Javano-Hollandais s’aperçut vite de cet effet, et, sans perdre un temps précieux à en tirer des conclusions oculistiques, négligea tout autre moyen, désormais, pour se faire valoir.

L’argent ruissela dans les mains du duc de Richelieu, lequel, en retour, n’eut d’autre devoir que de répéter aux échos :

— Ce qu’il en a, de la galette, le type du 17, ce qu’il en a !

Et ces propos montant, descendant l’escalier, suivant les couloirs, s’arrêtant sur les paliers, à tous les étages, à travers le cirement des brodequins et le vernissage au pinceau des bottines, ne tombaient pas dans l’oreille d’une sourde, quand Marie-Blanche en trouvait l’écho dans un tintinnabulement de pièces d’or, qui cascadait dans cet hôtel de troisième ordre, depuis qu’un soi-disant rajah Javano-Hollandais y avait élu domicile.

Népomucène Le Briquetier finit bien, lui-même, par l’entendre, ce bruit de métal !

Et Népomucène Le Briquetier ne put se défendre d’une vague frisson.

Allait-il perdre son pari ?

Vertu française, ne serais-tu qu’un mot ?

Perplexité ! Vague à l’âme ! Poésie amère d’un aérostat que le vent pousse en dehors de sa route, et qui risque de s’effondrer dans l’océan du désespoir, au lieu d’atterrir sur la terre ferme de la difficulté vaincue !

Perplexité !



  1. Nous mettons ici un point d’interrogation parce que rien ne nous ôtera de la tête que Berg-op-Zoom s’était payé celle de Guillaume en s’affublant de ce titre, que rien jusqu’à présent n’est venu justifier.