Mozilla.svg

Le Boomerang/12

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
P. Olendorff (p. 161-172).


CHAPITRE DOUZIÈME.Dans lequel, inquiété par les propos narquois d’un certain Ferdinand Roussetière, perdant de sa belle assurance, et au mépris de ce levain d’honneur qui doit se rencontrer dans toute conscience humaine, même chez les êtres les plus dégradés par l’oisiveté, le jeu, le vice et l’abus des boissons fermentées ou spiritueuses, le sieur Népomucène Le Briquetier se décide, poussé par l’appât du luxe, à commettre une indélicatesse, pour la répression de laquelle les tribunaux se déclareraient incompétents, mais que nous, sans hésiter, flagellons et stigmatisons des épithètes les plus sévères qui se puissent rencontrer dans les vocabulaires spéciaux.


Or, il advint que le huitième jour du pari un de nos meilleurs tapeurs parisiens, un certain Ferdinand Roussetière, se présenta à son vieil ami Le Briquetier avec la figure agréable d’un qui sait que ce n’est pas avec des visages de vinaigre qu’on attrape les mouches ni même la pièce de cent sous.

Dès qu’il aperçut son vieil ami Roussetière, Le Briquetier jeta ses bras vers le plafond en geste de désespérance, et les laissa retomber sur ses poches.

Cette mimique signifiait : « Pas le rond. »

Si vous ouvrez le Dictionnaire Larousse à la lettre R, et que vous trouviez l’expression : « Rond (pas le), vous lirez : pop. (ce qui signifie populaire), « pas le rond », pas d’argent.

Il aurait pu ajouter, ce bon Larousse : « pas d’argent, pas de Suisse. »

Ferdinand Roussetière ne se laissa point, comme on dit, épater par ce geste, simple :

— Je reviendrai ! annonça-t-il.

Là-dessus, il exécuta une fausse sortie ; mais, revenant vers Le Briquetier :

— Voyons, insinua-t-il, n’as-tu pas gagné un pari de vingt-cinq louis ? Ça se répand, tu sais, dans tous les cabarets aérostatiques, de la porte Maillot à Montmartre… Qu’est-ce que c’est que cette histoire-là ?

— Ah ! fait Le Briquetier rêveur.

— Oui, on ne parle que de ça… Les uns assurent que tu as gagné, les autres soutiennent le contraire.

— Eh bien ! je vais t’éclairer…

— Ah ! chouette !

Et, dans un geste qui est visiblement familier, Ferdinand Roussetière avance la main.

— Non, reprend Le Briquetier, je vais éclairer ta religion.

Et il lui conte, non sans emphase, l’aventure à laquelle nous avons récemment fait assister le lecteur.

Il y a huit jours (déjà, mais pas encore quinze), j’étais allé au banquet des Anciens élèves chassés des Lycées de Paris, dont je suis l’estimé président. Je fus présenté à un riche Hollandais, un nommé Berg-op-Zoom (ce n’est pas son nom, mais nous l’appelons ainsi).

Ce Hollandais, après boire, se livra au sujet de la fidélité des femmes françaises, à des propos d’un cynisme sans égal et d’une insolence peu commune.

Que cet étranger au poil rude pût tenir de tels propos, il n’y avait rien là de bien surprenant.

Mais qu’il s’exprimât ainsi devant de jeunes Français, dont chacun avait au moins une, sinon deux maîtresses à défendre, voilà qui, en vérité, dépassait toutes les limites…

Je me levai d’un bond, d’un seul…

— Ah ! c’est bien, cela ! fit Roussetière, le visage souriant et admiratif.

— On avait bu, t’ai-je dit, poursuivit Le Briquetier, bu force vins et liqueurs et je sentais mon visage enflammé d’alcool et de colère… Je regardai le Hollandais fixement dans le jaune des yeux… et, au milieu d’un silence, d’un silence de mort… je lui dis d’un ton enjoué, badin, sûr de mon fait :

« Vous en avez de bonnes, cher monsieur ! Mais on n’avance pas de pareilles choses sans les soutenir d’un enjeu… Faisons un pari, voulez-vous ? Vous prétendez que toutes les femmes trompent leurs amants, et que vous vous chargez de souffler une femme à n’importe quel citoyen français, en quarante-huit heures. Moi, monsieur, ce n’est pas quarante-huit heures que je vous donne, pour triompher de Marie-Blanche Loison, ma jeune et jolie maîtresse, ce n’est pas cinq jours, pas dix jours, mais quinze jours. Venez vous installer dans mon hôtel, vous y trouverez des chambres très convenables depuis trois francs. Soit dit en passant, ajoutai-je, car je sais que vous ne regardez pas à la dépense… Eh ! bien, vous entendez ? Je vous parie vingt-cinq louis que vous n’arriverez pas à vos fins. Et, ce disant, je portai la main à ma poche… où je ne trouvai qu’un mouchoir et un porte-crayon protège-pointe… Mais, entraîné par la beauté du geste, je les déposai fièrement sur la table.

Roussetière s’émerveilla à ce récit[1].

— C’est égal, dit-il, il faut tout de même avoir du culot pour jouer ainsi vingt-cinq louis sur la vertu d’une femme !

Le Briquetier répliqua, tranchant :

— Tu plaisantes ? Tu connais Marie-Blanche ?

Et Roussetière, simplement :

— Si je la connais !… Je l’ai connue avant toi. Elle m’a trompé avec Guillaume de La Renforcerie d’abord…

— Tu blagues ! cria Le Briquetier, stupéfié.

— Puis avec toi, poursuivit, imperturbable et sec, le vieil ami Roussetière.

Népomucène essayait de s’en tirer :

— Oui, mais c’est au bout de six mois, un an, est-ce qu’on sait ? Or, nous sommes ensemble, Marie-Blanche et moi, depuis quelques jours, et, de mémoire d’homme, Marie-Blanche n’a jamais trompé personne au bout de si peu de temps. D’ailleurs, je me connais en femmes, et je vois bien qu’elle ne m’a jamais été plus aveuglément attachée.

— Aveuglément, cela te plaît à dire ! fit, ironique, le bon Ferdinand, qui perdait tout espoir de tapage.

— C’est une femme de tout repos. Parée de toutes les grâces du corps, on dirait que la nature prévoyante ne lui a refusé les dons de l’esprit que pour qu’elle fût plus absolument belle.

Roussetière insista sur ce côté de la question avec la malice rosse de l’emprunteur déçu (sale nature, décidément, ce Roussetière Ferdinand !)

— Oui, contait-il, sournois, elle a ce qu’on appelle, en terme de métier, une jolie pochetée. On ne l’a jamais vue refuser un bateau ; elle les accepte tous avec une douceur inépuisable. Te rappelles-tu — non ? oui ? non ? — quand on lui a fait croire, à la gare du Nord, que, dans les trains de luxe, les bouillottes étaient chauffées avec du punch au kirsch ?…

— C’est vrai, réfléchit tout haut Le Briquetier, soudain pâle comme un linge, qu’elle en a une pochetée ?

— Une de ces pochetées desquelles on peut tout attendre, mon pauvre Le Briquetier, même les pires catastrophes.

— Ah ! toi, tu commences à m’embêter, au revoir !

Seul, il commençait à monologuer…

— S’il allait perdre son pari…

Mais comme aussitôt, plus radieuse que jamais, Marie-Blanche Loison entrait, Le Briquetier, bannissant tout scrupule, prit la résolution peu élégante et anti-sportive de la mettre au courant de son pari extravagant.

Il prit quelques détours, qu’il crut adroits, afin de ne pas heurter les délicatesses de cette exquise jeune femme.

D’autre part, son langage, en exprimant ces choses, manquait peut-être de clarté ; car il sentait bien comme cela était incorrect de mettre dans la confidence une personne qui se trouve l’objet d’un pari dans ces conditions.

Seulement, il se rappela qu’on n’avait pas parlé d’une telle clause ; dès lors, sa conscience demeura tranquille.

Ajoutons que, même autrement, il eût éprouvé la même quiétude.

Voici exactement, pour le meilleur profit des historiographes futurs, la phrase lapidaire dont s’était servi Népomucène Le Briquetier pour informer Marie-Blanche Loison de cette affaire considérable :

— Écoute bien, Marie Blanche Loison, ma douce maîtresse, j’ai parié vingt-cinq louis que tu ne me tromperais pas, dans les quinze jours, avec ce Hollandais… Il y en a dix aujourd’hui.

— Dix quoi, mon chéri ?

— Dix jours… Surtout, chérie, indépendamment de l’affection que tu me portes… songe, songe à ces vingt-cinq louis.

— Vingt-cinq louis ! C’est une somme, mon chéri ! Faudra-t-il te faire gagner ces vingt-cinq louis ?

Le Briquetier répondit :

— Je t’écoute !

Marie-Blanche demeura longuement songeuse comme une personne qui cherche à résoudre un problème que lui aurait posé M. Poincaré (le mathématicien).

À ses sourcils froncés, on saisissait qu’une immense contention d’esprit la torturait.

Enfin, elle exhala ces mots :

— Compris ! compris ! mon chéri ! Tu les auras, tes vingt-cinq louis.

Et, ce soir-là, ils ne dissertèrent pas plus avant, comme a dit à peu près Dante Alighieri en parlant d’amoureux célèbres par leur beauté et leur malheureux sort dans l’Enfer, cet Enfer si connu sous le nom de l’Enfer du Dante.



  1. Dans lequel nos lecteurs ont pu relever quelques petites inexactitudes.