Mozilla.svg

Le Boomerang/5

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
P. Olendorff (p. 87-92).


CHAPITRE CINQUIÈME.Dans lequel la science va se trouver en conflit avec l’esthétique, mais dans des conditions si peu graves que je me suis longtemps demandé si c’était seulement la peine d’en parler.


— Voici quelques années, ou à peu près, je me promenais un jour par les salles du musée du Louvre, en compagnie d’un jeune fils des faubourgs de Paris, ouvrier électricien dans la maison d’automobiles dont j’étais chargé d’élaborer les prospectus, réclames, notes et autres boniments louangeurs.

De faible culture littéraire et mondaine, et de vocabulaire métaphysique plutôt restreint, mon compagnon, dès que les mots usuels ne parvenaient pas à rendre son idée, empruntait à la terminologie électrotechnique des expressions dont l’emploi produisait parfois les effets les plus saugrenus, mais qui disaient bien ce qu’elles voulaient dire.

Ainsi tous les chasseurs, les marins et autres spécialistes, desquels le langage se colore et se sapidifie[1] à l’usage des termes de leur métier.

Nous arrivâmes devant le célèbre portrait du regretté Léonard de Vinci[2], qui représente Monna Lisa, plus connue sous le nom de la Joconde[3] !

— Qu’est-ce que vous dites de cette personne ? demandai-je à mon gavroche.

— Pour une batte gonzesse[4] me répondit-il, c’est une batte gonzesse ; mais ce qu’elle a l’air pochetée[5] !

— De quoi vous autorisez-vous à lui trouver cette apparence de sottise ?

— À son sourire, pardi !… Ah ! elle peut se vanter de l’avoir, celle-là, le sourire !

Ô Monna Lisa !

Ô Vinci[6] !

Il s’est rencontré un homme, un jeune homme, un Parisien, pour parler ainsi du sourire de la Joconde !

De ce sourire énigmatique comme disent Bædecker, Conti, Joanne, Arsène Alexandre, Thiébault-Sisson, et un autre gros critique d’art dont je ne parviens pas à me rappeler le nom, un gros, chauve, qui a toujours l’air pressé et dont le nom finit en ès !

Loin de lui donner conscience d’une telle iconoclastie orale, ma muette indignation ne servait qu’à exciter la verve du vandale.

— Ce sourire-là, vous savez, alla-t-il jusqu’à s’écrier, ça n’indique pas un ciboulot de bien grand voltage !

Voulant exprimer, par cette image empruntée à sa profession, que la mentalité de Monna Lisa lui paraissait d’essence inférieure.



  1. Se sapidifier, gagner de la saveur.
  2. Léonard de Vinci. (Voir Vinci.)
  3. Beaucoup de potins ont couru sur cette personne, que nous préférons ne pas reproduire, car on a beau dire, une femme est toujours une femme, même quand elle est morte depuis 400 ans.
  4. Batte gonzesse (et non bath, comme on l’écrit à tort), jeune personne remplie de qualités.
  5. Avoir l’air pochetée, revêtir l’aspect physique de quelqu’un de niais.
  6. Vinci. (Voir Léonard de Vinci.)