Le Devisement du monde (français moderne)/Livre 1/Chapitre 3

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Livre 1 - Chapitre 2 Le Devisement du Monde Livre 1 - Chapitre 4



III
Avec quelle bonté ils furent reçus du Grand Khan.


Ayant donc été conduits devant le Grand Khan, ils en furent reçus avec beaucoup de bonté ; il les interrogea sur plusieurs choses, principalement des pays occidentaux, de l’empereur romain et des autres rois et princes, et de quelle manière ils se comportaient dans leur gouvernement, tant politique que militaire ; par quel moyen ils entretenaient entre eux la paix, la justice et la bonne intelligence. Il s’informa aussi des mœurs et de la manière de vivre des Latins ; mais surtout il voulut savoir ce qu’était la religion chrétienne, et ce qu’était le pape, qui en est le chef. A quoi nos Vénitiens ayant répondu le mieux qu’il leur fut possible, l’empereur en fut si content qu’il les écoutait volontiers et qu’il les faisait souvent venir à sa cour.


Livre 1 - Chapitre 2 Le Devisement du Monde Livre 1 - Chapitre 4