Mozilla.svg

Le Mahâbhârata (traduction Fauche)/Tome 1/Petit index

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traduction par Hippolyte Fauche.
(tome 1p. xi-xiv).




PETIT INDEX

DES NOMS ET SURNOMS DES PERSONNAGES, QUI OCCUPENT LA SCÈNE DU PRÉSENT VOLUME [1].




A


Aîndri, fils d’Indra, un des noms d’Arjouna. V. ce nom.
Adhokshadja, nom de Krishna, comme identique à Vishnou.
Apava, un nom de Vaçishtha.
Arjouna, le troisième des fils de Kountî. Né d’Indra et imputé à Pândou.
Atchârya, instituteur. — V. Drona.


B


Balarâma, le troisième Râma, le demi-frère de Krishna et le serpent Ananta fait homme.
Bhagavat, un des noms de Brahma. V. ce mot.
Bhîmaséna, deuxième fils de Kountî. Né de Maroute ou du Vent, et imputé à Pândou.
Bibhatsou, — V. Arjouna.
Bhîshma, fils aîné de Çântanou et de la déesse Gangâ (le Gange).
Brahman, l’Être irrévélé.
Brahma, la première personne de la Trinité indienne, ou la puissance créatrice personnifiée de l’Être irrévélé dans sa manifestation.


D


Dévavrata. — V. Bhîshma.

Dhanandjaya, le conquérant des richesses. — V. Arjouna.
Dharma ou Dharmarâdja, un des noms d’Yama, le Pluton indien.
Dharmarâdja, un nom d’Youddhishthira, comme fils d’Yama.
Djâtavédasa, un des noms d’Agni, le feu personnifié.
Douryodhana, c’est-à-dire, le guerrier méchant, l’aîné des cent fils du roi Dhritarâshtia et le rival des princes fils de Pândou.
Draâupadî, fille du roi Droupada, épouse des cinq fils de Pândou.
Droupada, roi du Pantchàla, qui fait aujourd’hui partie du Pendjab.
Dwalpâyana, — V. Vyâsa.


G


Ganéça, fils de Çiva et de Parvatî, le Dieu de la sagesse.
Gangéya, — V. Bhîshma.
Garouda, oiseau fabuleux, fils de Vinatâ et la monture de Vishuou.
Goudâkéça, — V. Arjouna.


H


Hari, un des noms de Vishnou et de Krishna, son illustre incarnation.
Héramba, — V. Ganéça.
Hrishikéça, un nom du même Vishnou.


I


Indra, le roi des Dieux, le rassembleur de nuages, le Jupiter tonans de la mythologie indienne.


J


Djishnous, le victorieux. — V. Arjouna.


K


Kâlî, — V. Satyavatî.
Karna, fils de Prithâ et du Soleil, adopté par le cocher du roi et son épouse Râdhâ.
Kéçava, crinitus, un nom de Krishna, comme identique à Vishnou.
Kirîti, diademate cinctus, un autre nom d’Arjouna.
Kountî ou Prithâ, l’épouse du roi Pândou et la mère d’Youddhishthira, de Bhîmaséna et d’Arjouna.

Krishna, fils de Vasoudéva et de Dévakî, la plus grande des incarnations de Vishnou.
Krishna, surnommé Dwalpâyana. — V. Vyâsa.
Krishnâ. — V. Draâupadî.
Kshattri, « the son of a female slave, » dit Wilson ; un surnom de Vidoura.


M


Maghavat, qui possède le bonheur. — V. Indra.


N


Nakoula, le premier des fils jumeaux de Mâdrl. Sa naissance des Açwins fut imputé à Pândou.


P


Paraméshti, in altissimo sedens', un nom de Brahma.
Phâlgouna, — V. Arjouna.
Pitâmaha, « the great father of all, » dit Wilson. — V. Brahma.
Pourandara, celui, qui brise les villes, un nom d'Indra.
Partha ou Prithide, c’est-à-dire, fils de Prithâ, nom commun aux cinq fils de Pândou, mais donné plus particulièrement à Arjouna.
Prithâ ou Kountî, V. ce nom.


R


Râdhéya. — V. Karna.
Râma, surnommé Paraçourâma, un brahme, fils de l’anachorète Djamadagni et l’exterminateur de la race des kshatryas.


S


Sahadéva, le puiné des fils jumeaux de Mâdri. Sa naissance des Açwins fut imputée à Pândou.
Satyavatî, pêcheuse devenue reine, épouse de Çântanou.
Savyasâtchi, en français l’Ambidextre, un nom d’Arjouna.
Souyodhana, c’est-à-dire, le bon guerrier. — V. Douryodhana.


Ç


Çakra, validus, un nom d’Indra.
Çatakratou, qui a célébré cent ou qui est honoré par des centaines de sacrifices, un des noms d’Indra,
Çankara, celui, qui fait la bonne fortune. — V. Çiva.
Çiva, troisième personne de la Trimourti, la puissance destructive et reproductive personnifiée de l’Être irrévélé dans sa manifestation par les choses créées.


T


Târkshya, — V. Garouda.
Trisaptikritwa, c’est-à-dire, qui a fait trois fois sept fois, sous-entendu, le massacre des kshatryas. — V. Râma.


V


Valkartana, qui resecavit, un nom de Karna.
Vâsoudéva, c’est-à-dire, le Vasoudévide. — V. Krishna, n° 1.
Vasoushéna, le premier nom de Karna. V. ce mot.
Vidoura, frère de Pândou et de l’aveugle Dhritarâshtra. Il était une incarnation d’Yama, le Dieu des morts.
Vidjaya, la victoire. V. Arjouna.
Vignéça, le maître des obstacles, c’est à-dire, le Dieu, qui les écarte. — V. Ganéça.
Vîrintchi, ou le créateur des différentes choses. — V. Brahma.
Vishnou, la deuxième personne de la Trinité indienne, la puissance conservatrice personnifiée.
Vrikaudara, ventre-de-loup, un des noms de Bhîmaséna, ou Bhîma par abréviation.
Vrisha, un des noms, que portait Karna, le fils du Soleil et de Prithâ ou Kountî.
Vyâsa, fils de Paraçara et de Satyavatî, le compilateur des Védas et l’auteur du Mahâ-Bhârata.


Y


Yajnaséna, — V. Droupada.
Youddhishthira, l’aîné des fils de Pândou et de Kountî. Né d’Yama ou Dharma, le mérite de sa naissance fut imputé à Pândou, frappé d’impuissance par la malédiction d’un anachorète.



  1. On n’a point mis ceux, qui, portant un seul nom, peuvent étre suffisamment connus par le texte des passages, où ils se trouvent.