Le Véritable Métropolitain/Postes. Halles

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

J. Michelet (p. 54-56).


Postes. Halles


Il y a dans Paris deux services, qui ne sont pas touchés par les projets précités.

Ces services sont :

Celui de la poste ;

Celui des halles.

Le véritable Métropolitain comble, au contraire, cette lacune.

Chaque train-poste pénétrant avec lui dans Paris pourra, en effet, au passage de la gare du Pont-Neuf, laisser ou prendre ses dépêches. Une voie spéciale, parcourant le tunnel existant dans les Halles, raccorderait l’Hôtel des Postes avec le véritable Métropolitain.

L’Hôtel des Postes de Paris serait donc ainsi directement relié avec toutes les villes de France.

Ajoutons à cela, qu’une fraction du soubassement du Métropolitain, formant de vastes locaux, serait mise, si l’administration des Postes le désirait, à sa disposition. Une partie de la manutention pourrait donc être ainsi faite sous la voie même. Ceci accélérerait notablement le service et permettrait à la population de Paris de recevoir plus tôt ses lettres, tout en jouissant d’un délai plus long pour l’expédition des dépêches en province.

En ces conditions, on aurait journellement pour la correspondance dans le centre de Paris, les limites d’heures extrêmes qu’on est forcé d’aller chercher maintenant aux grandes gares de départ.

Il en serait de même des Halles, qui se trouveraient en rapports avec toutes les voies ferrées. Elles recevraient ainsi directement dans leurs sous-sols, les envois de l’intérieur de la France.

Il n’est pas possible, dans cette étude rapide, de faire ressortir tous les avantages spéciaux pouvant résulter de cet état de choses. Là est l’œuvre de l’avenir. Aujourd’hui, je dois me borner à faire pressentir ces avantages.