Le moustique est vénitien

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Déplacements et villégiatures
◄   Le jour passe la sombre ligne Le moustique est vénitien L’arracheur de dents   ►


IV


Le moustique est vénitien
Et la dame mordue,
Cheveux dorés, gorge éperdue,
Eut séduit Titien.

Lui, s’amuse avec le corset.
Il s’est mis à son aise
En marmonnant quelque Musset :
« À la Zueccque, à Saint-Blaise… »

Elle, lasse de voyager,
S’aimerait mieux aux Ternes
Où vont les fiacres échanger
Les rires des lanternes.

Cependant, malgré la chaleur,
En dépit du moustique,
Elle dit son rare bonheur
D’être à l’Adriatique,


Et, bâillant de sommeil, d’ennui,
Louchant vers son horaire :
« Que c’est beau Venise, la nuit !
Comme c’est littéraire ! »