Les Démoniaques dans l’art/p75

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

JÉSUS-CHRIST GUÉRISSANT LES POSSÉDÉS
Estampe de 1700

Dans une histoire du Nouveau Testament (chez Pierre Mortier, libraire, MDGG), on rencontre trois scènes de possession.

Nous les signalons ici comme des œuvres fort imparfaites, à notre point de vue surtout. Les possédés sont des personnages purement conventionnels, et qui n’offrent qu’un médiocre intérêt.

Page 35. — Jésus-Christ délivre, dans le pays des Gadaréniens, deux possédés dont les démons entrent par sa permission dans un troupeau de pourceaux qui se précipitent tous dans la mer. Les deux possédés complètement nus courent, l’œil hagard, la bouche ouverte, étendant les bras.

Page 52. — Jésus-Christ étant descendu de la montagne, où il venait d’être transfiguré, guérit un enfant lunatique et démoniaque.

Le jeune possédé, maintenu par un homme, est à demi-nu. La figure grimace sans caractère pathologique. Il pose un genou sur le sol.

Page 113. — Paul et Silas chassent le démon d’une possédée qui criait après eux dans les rues de la ville de Philippe.