Les Démoniaques dans l’art/p93

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

II
Le tombeau du bienheureux François de Pâris

Une des premières illustrations du livre de Carré de Montgeron représente le tombeau du bienheureux François de Pâris. Il s’agit non d’une gravure épisodique, mais d’une sorte de représentation synthétique qui, en même temps qu’une reproduction exacte des lieux, cherche à résumer l’œuvre dans son ensemble. La plupart des personnages représentés ici sont des portraits. On y voit les principaux miraculés et aussi les hauts personnages du parti janséniste, parmi lesquels, très vraisemblablement, Carré de Montgeron lui-même. On comprend que celle gravure est destinée à glorifier l’œuvre des convulsionnaires et à en perpétuer le souvenir. Le moindre détail choquant en a été écarté avec soin.


Lesdemoniaquesdanslart-p103M de Mogeron-tombeau de B FrançoisdeParis.png
LE TOMBEAU DE B. FRANÇOIS DE PÂRIS DIACRE DE L’ÉGLISE DE PARIS, MORT LE 1er MAI 1727. ILLUSTRÉ PAR DES MIRACLES SANS NOMBRES ET DES CONVERSIONS ÉCLATANTES
Fac-simile d’une gravure extraite de La vérité des miracle opérés sur la tombe du bienheureux de Pâris, par Carré de Montgeron, MDCCXXXVII.

Il n’en est pas de même dans une autre gravure relative au tombeau du bienheureux et dont nous allons parler maintenant, où la nature semble prise sur le fait, et par là même nous intéresse bien davantage.