Les Dieux antiques/Turo ou Tyro

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
J. Rothschild, éditeur (p. 215).




TURO OU TYRO, MYTHE GREC ET LATIN.




Mallarmé - Les Dieux antiques.djvu


Tyro est la fiancée du fleuve Énipée et la mère de Pélias et de Nélée. Légende de Tyro : quand naquirent ses enfants, son père Salmonée, qui avait épousé Sidéro au cœur de fer, ordonna qu’on les tuât ; ils furent en conséquence exposés sur les bords du fleuve, où un berger les secourut. Devenus grands, ils mirent à mort Sidéro, et délivrèrent Tyro du donjon où elle était emprisonnée par Salmoné, pour avoir refusé d’être la femme de Créthée. Ne voyez là qu’une autre forme de la légende de Danaé. Pélias, Nélée, sont exposés comme Persée, et secourus de la même façon que Kuros (notre Cyrus), Romulus et Rémus. Comme Danaé refuse d’épouser Polydecte, de même Tyro repousse la main de Créthée ; et comme Persée ramène Danaé à Argos, après l’avoir vengée de ses persécuteurs, de même Pélias et Nélée délivrent leur mère, après avoir tué son bourreau Sidéro. Comparaisons aisées maintenant pour nous.