Les Dieux antiques/Narcisse

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
J. Rothschild, éditeur (pp. 216-217).
Narcisse




NARCISSE, MYTHE GREC ET LATIN.
(Grec : Narkissos.)




Fig. 160. — Narcisse.
Mallarmé - Les Dieux antiques.djvu


Narcisse, ce fils du fleuve Céphise, fut aimé de la nymphe Écho, qui ne put obtenir son amour à lui et mourut de chagrin. Némésis (fig. 160), pour le punir, le fit tomber amoureux de sa propre image ; et le jeune homme, à son tour, languit dans une attente vaine. Sur le lieu de sa mort, naquit la fleur qui s’appelle de son nom. Des versions postérieures disent qu’il fut changé en narcisse : comme elles disent encore que Daphné fut changée en laurier. L’amour d’Écho pour Narcisse est seulement une autre version de l’amour de Séléné pour Endymion, le soleil, alors qu’il plonge dans la mer. Comme Endymion dort dans Latmos, la terre de l’oubli, de même le nom de Narcisse signifie le mutisme ou la surdité du profond sommeil, et exprime l’idée que représente déjà la légende d’Endymion.

Séléné (bas-relief).
Mallarmé - Les Dieux antiques.djvu